Quelle est la meilleure position d’une machine à pâte : à droite ou à gauche du plan de travail ?

 

Je ne m’étais encore jamais posé cette question.
Ça me paressait tellement logique à voir la forme de la machine et étant droitière de monter la machine à ma droite ; actionner la manivelle dans le sens des aiguilles d’une montre de ma main dominante et incérer l’argile et la récolter en dessous de la main gauche.

right+arrow

 

Lors d’ateliers et de stages je l’avais toujours vu comme ça.
C’est en regardant plus attentivement des films sur YouTube que j’ai remarqué que Cindy Lietz par exemple a sa machine à sa gauche. Je n’y ai pas prêté plus d’attention, elle est peut-être gauchère.

Mais cette semaine j’ai regardé un tuto concernant le conditionnement.

Conditionner =Préparation de la pâte polymère
Sans préparation, la pâte polymère est trop dure pour être modelée. Il faut donc la rendre malléable. Pour cela, il suffit de la malaxer plus ou moins longtemps suivant le type de pâte. Malaxer la pâte polymère à la main est une étape assez fastidieuse. Heureusement, différentes solutions existent pour nous faciliter la tâche. L’idéal est d’utiliser une machine à pâte.
(source :
https://www.latelierdiy.fr/pate-fimo/#preparation-fimo)

Fiona Abel-Smith a également sa machine à sa gauche.
Si vous y réfléchissez, c’est pratique : votre main non dominante peut tourner la manivelle sans problème (toujours dans le sens des aiguilles d’une montre) et ainsi votre main dominante est libre pour manipuler votre pâte.

J’ai donc testé. Un peu gauche (!) au départ, mais très vite j’ai remarqué que c’était beaucoup mieux et plus rapide aussi.

left+arrow

 

Position adoptée et question résolue.

C’était sans compter que le « hasard » vous apporte souvent plus d’informations sur le sujet qui vous intéresse. Dans sa lettre d’information mensuelle, Ginger Davis Allman recommande de prendre soin de notre dos. Que vous placiez la machine à droite ou à gauche, votre travaillez dans une position de torsion.

Son conseil : positionnez la machine droit devant vous pour pouvoir travailler frontalement. Dans ce cas la manivelle n’a pas assez de place pour le mouvement de rotation ; cette méthode est donc réservée aux machines à pâtes équipées d’un moteur.

atlas-with-motor-front

Atlas pasta machine motor for conditioning polymer clay. (Photo Ginger Davis Allman)

Ce n’est pas mon cas, ou devrais-je dire pas encore ?

De son article approfondi concernant ces moteurs, je conclus qu’ils font beaucoup de bruit. Donc réservé aux personnes travaillant intensivement avec l’argile polymère et ayant leur propre atelier.

Encore une question résolue!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s